Be Circular

Aides économiques indirectes

La sixième édition du greenlab : un grand cru très prometteur !

28/06/2017 | Impulse |

lls étaient plus de 110 avec ou sans projets, à avoir postulé pour participer au greenlab 2017. La première étape s’est déroulée le samedi 22 avril dernier lors de la journée de sélection où 17 projets ont été choisis.

Bien que chaque candidature ait été intéressante à différents niveaux, le jury a décidé de retenir 17 projets sur un total de 49 qui se sont présentés. Ces 17 projets répondaient en effet à des critères essentiels au greenlab comme le caractère innovant, l’impact environnemental positif, l’envergure régionale ou encore l’économie circulaire.

Et ces 17 projets sont d’une variété incroyable, tant au niveau des projets qu’au niveau des porteurs de projet eux-mêmes. Ces derniers sont composés de personnes âgées de 20 à 60 ans, présentant une répartition femmes/hommes de 2/3 – 1/3, ainsi que de backgrounds très éclectiques : management, artistique, ingénieur, droit, enseignement, sciences environnementales, communication, etc…

Ces personnes portent ensemble toute une série de projets dans des domaines comme l’alimentation durable pour une majorité d’entre eux (cocktails et mets à base d’invendus, recettes nutritionnelles et locales pour juniors/seniors, torréfaction artisanale à domicile de grains de café,…), l’écoconception (création de mobilier durable à usage de petits espaces urbains), la mobilité durable (pedicabs touristiques), le textile (boutique de slow fashion), les énergies renouvelables (photovoltaïques adaptés aux petits espaces urbains) ou encore l’upcycling (recyclage de combinaisons de néoprène en housse de PC, cordonnerie artisanale contemporaine et revalorisation de l’artisanat local).

Pendant la phase Meet (de fin avril à mi-mai), les projets sélectionnés ont eu l’opportunité de rencontrer des candidats sans projets qui portent un intérêt à l’entrepreneuriat vert et souhaitent apporter leurs compétences à l’un des projets. De belles synergies se sont formées et des associations se sont créées. Durant cette phase, chaque projet a également pu s’enrichir des idées et conseils des autres participants.

S’en est suivi la phase Design (fin mai) où les porteurs de projet ont pu travailler sur leurs business modèles en axant les réflexions sur la circularité. Le mois de juin (Test) aura été l’occasion de passer à la pratique en se confrontant au marché afin d’affiner la proposition de valeur et valider les diverses hypothèses faites au départ. Les deux mois de vacances permettront aux candidats entrepreneurs de poursuivre leurs rencontres avec leurs clients et consolider les différentes parties de leur business plan.

C’est la première année qu’autant de projets se sont présentés et ont été sélectionnés. Ce sera l’occasion, nous l’espérons, de voir se créer plus d’entreprises à impact favorable sur l’environnement. Ce sera aussi un moyen de tester l’aventure avec un nombre de participants plus grand et de voir jusqu’où les limites pourront être poussées en ayant la même qualité de service.

Bruxelles est le siège d’une véritable dynamique entrepreneuriale en lien avec l’économie circulaire.  Nous ne pouvons que nous en réjouir. Il n’y a aucun doute, la sixième édition du greenlab promet d’être un grand cru pas comme les autres !

Plus d’infos sur notre site web : http://greenlab.brussels/

VIRGINIE SMANS